Mieux vaut dépasser 60 cm de circonférence - Les « cuisses de mouche » marquent

Mieux vaut dépasser 60 cm de circonférenceLes « cuisses de mouche » marquent

10.09.2009

DANS LA QUÊTE constante de marqueurs anthropométriques simples du risque cardio-vasculaire, après le poids, le tour de taille ou de hanche… deux chercheurs danois suggèrent de mesurer le tour de cuisse. Une proposition née certes d’une étude, mais aussi d’une réflexion fondée sur le rôle négatif d’une faible masse musculaire de la partie inférieure du corps. Un périmètre en est tiré : 60 cm. En deçà de ce seuil le risque est majoré ; au-delà il est minoré, mais sans relation effet-taille....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires