La plainte hémorroïdaire

La plainte hémorroïdaire

10.09.2009

On estime qu’environ un français sur quatre souffre régulièrement de problèmes hémorroïdaires. Beaucoup moins osent venir en parler au comptoir des officines. Les conseils à prodiguer et les médicaments qui permettent le soulagement des douleurs sont pourtant nombreux.

  • Sédentarité et travail posté sont des facteurs de risque
Quelques définitions

On confond souvent, dans le langage courant, hémorroïde et maladie hémorroïdaire.

Les hémorroïdes, à l’état physiologique, sont des réservoirs de sang constituant des anastomoses artérioveineuses.

La maladie hémorroïdaire correspond à une évolution symptomatique de la dilatation de ces hémorroïdes. Elle évolue par poussées de crises. On distingue la maladie hémorroïdaire externe et la maladie hémorroïdaire interne en fonction de leur localisation et de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires