Médicaments, vigilance et cognition

Médicaments, vigilance et cognition

03.09.2009

De très nombreux médicaments sont capables de modifier, dans un sens ou dans un autre, l’état de vigilance, voire de la cognition, en provoquant des troubles mnésiques jusqu’à la confusion mentale ou aux hallucinations. Certains de ces effets sont bien entendu parfois recherchés dans un but thérapeutique, mais peuvent aussi se révéler être des effets indésirables, avec des conséquences potentiellement graves. En voici une petite revue de détails ne visant pas à l’exhaustivité.

  • Modifier la vigilance, effet premier ou secondaire ?
Les principales classes de médicaments concernés

Elles sont extrêmement diverses, débordant bien au-delà des psychotropes.

- Hypnotiques : zolpidem - Stilnox, zopiclone - Imovane, lormétazépam - Noctamide, estazolam - Nuctalon, flunitrazépam - Rohypnol ;

- Anxiolytiques : bromazépam - Lexomil, diazépam - Valium, loflazépate, clobazam - Urbanyl, d’éthyle - Victan ;

- Alpha bloquants : prazosine - Minipress, urapidil - Eupressyl, ifenprodil - Vadilex, buflomédil - Fonzylane...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires