Questions sur ordonnance - Monsieur Edmond G., 74 ans

Questions sur ordonnanceMonsieur Edmond G., 74 ans

31.08.2009

Monsieur G., un client habituel de la pharmacie traité par antihypertenseurs et normolipémiant, souffre d’une mycose unguéale aux orteils. Il s’agit d’une infection à Trichophyton évoluée chez ce patient négligé depuis son veuvage. Ceci explique que le dermatologue, où Monsieur G. a été adressé par son médecin de famille, ait privilégié l’association d’un traitement systémique à un traitement local.

Lamisil 1 cp/j pendant le déjeuner, traitement pour 1 mois

Amycor Onychoset 1 application tous les jours sur chaque ongle des pieds, traitement pour trois semaines.

Nouveau rendez-vous dans un mois

Quels sont les principes actifs ?

- Amycor Onychoset associe du bifonazole, un antifongique imidazolé ayant un spectre large, à de l’urée aux propriétés kératolytiques reconnues. Cette pommade permet simultanément de traiter l’infection fongique et d’éliminer les zones...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires