?Des taux élevés de nicotine - Les voitures des fumeurs, lieu de tabagisme passif

?Des taux élevés de nicotineLes voitures des fumeurs, lieu de tabagisme passif

31.08.2009

?Les résultats d’une étude américaine sont clairs : lorsque le conducteur d’une voiture fume en conduisant, on constate, au niveau du siège du passager et des sièges arrière une concentration moyenne de nicotine de 9,6 µg/m3.

  • Un risque pour les passagers

LES VOITURES représentent d’importants lieux d’exposition à un tabagisme passif. D’ailleurs, certains pays interdisent de fumer quand des enfants sont présents dans la voiture. Cela dit, des études complémentaires sont nécessaires pour promouvoir la conduite sans tabac quand il y a des passagers. C’est tout l’intérêt d’une nouvelle étude publiée dans « Tobacco Control » par une équipe américaine.

L’appui-tête du passager avant et un siège arrière.

Au cours de l’été 2008, des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à Malo-lès-Bains-0

Le tour de France des pharmacies Étape à Malo-lès-Bains

Pendant tout le mois d’août, nous vous avons proposé de sillonner les routes de France à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Pour cette quatrième et dernière étape de notre tour de France des pharmacies, nous jetons les amarres à Malo-lès-Bains, dans l'officine de Jean-Michel Wargnez. Commenter

Partenaires