La piste d’un microbicide vaginal - Un extrait du thé vert contre le VIH

La piste d’un microbicide vaginalUn extrait du thé vert contre le VIH

18.07.2009

L’épigallocatéchine-3-gallate (EGCG), l’un des principaux polyphénols extrait du thé vert, pourrait figurer parmi les composants d’un microbicide, un produit à utiliser en topique pour réduire l’infectivité du VIH. L’EGCG présente en effet des propriétés d’inhibition d’un composé présent dans le sperme et qui lui-même est facteur d’infectivité.

LA RECHERCHE des agents naturels qui interfèrent avec la réplication du VIH a permis récemment d’identifier une fraction de peptide présent dans le sperme humain et qui favorise l’infection (Münch et coll., 2007). Ce peptide est dérivé d’une phosphatase acide produite par la glande prostatique et sécrétée en grande quantité dans le sperme. Les investigateurs ont trouvé que l’aptitude de cette protéine à augmenter l’infectivité de souches du VIH est liée à sa capacité à former des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires