Constipation du patient sous opiacés - Un nouvel acteur du soin palliatif

Constipation du patient sous opiacésUn nouvel acteur du soin palliatif

02.07.2009

La méthylnaltrexone, principe actif de Relistor, bloque l'effet constipant des opiacés sans interférer sur l'antalgie. Un mécanisme d'action inédit qui améliore la qualité de la vie, lorsque celle-ci touche à sa fin.

PLUS D'UN patient sur deux subit une constipation lorsqu'il est placé sous opioïdes, en accompagnement d'un traitement anticancéreux. Très inconfortable, cet effet secondaire aux traitements antalgiques rend plus difficile encore les derniers moments de vie. Il est quasi systématique et n'est pas lié à la dose de morphiniques administrée. Bien souvent, une déshydratation fécale aggrave encore la situation. Pour contrer la constipation, il existe bien sûr une batterie de laxatifs...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à Malo-lès-Bains-0

Le tour de France des pharmacies Étape à Malo-lès-Bains

Pendant tout le mois d’août, nous vous avons proposé de sillonner les routes de France à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Pour cette quatrième et dernière étape de notre tour de France des pharmacies, nous jetons les amarres à Malo-lès-Bains, dans l'officine de Jean-Michel Wargnez. Commenter

Partenaires