Prises en charge des malades cancéreux - Des soins innovants pour traiter les altérations cutanées dues aux chimiothérapies

Prises en charge des malades cancéreuxDes soins innovants pour traiter les altérations cutanées dues aux chimiothérapies

29.06.2009

Sur plus d’un million de personnes traitées chaque année en France pour un cancer, plus des deux tiers souffrent d’effets secondaires cutanés et cutanéomuqueux induits par certains traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie. Outre le préjudice esthétique majeur, cette souffrance handicape lourdement la vie quotidienne des patients et les pousse parfois à rejeter leur traitement.

LA PLUPART des chimiothérapies et radiothérapies entraînent des réactions inflammatoires brutales de la peau, du cuir chevelu, de la muqueuse buccale et/ou des ongles. Ces effets secondaires se manifestent par des onycholyses rebelles, de fortes éruptions acnéiformes, des crevasses et des fissures cutanées (syndrome main-pied), ou encore une sensibilité exacerbée des muqueuses ou de l’épiderme empêchant parfois la marche, la préhension, toute prise de nourriture ou de contact.

Il a...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires