Heure d’été - Une étude à l’appui des opposants

Heure d’étéUne étude à l’appui des opposants

02.04.2009

Dimanche, à 2 heures du matin, il sera 3 heures. Pour les Français et les Européens, le passage à l’heure d’été est devenu une routine et est apprécié de beaucoup. Mais les opposants du système ne désarment pas. Avec un argument supplémentaire, une étude suédoise mettant en évidence une légère hausse des infarctus dans la semaine qui suit.

  • Un changement qui continue à faire polémique

EN FRANCE, l’heure d’été a été instituée en 1975, pour des raisons d’économies d’énergie, à la suite du choc pétrolier de 1974. Au Royaume-Uni, elle datait de la première guerre mondiale et en Italie de 1966. D’autres pays d’Europe ont suivi et, depuis 1998, tous les pays de l’UE perdent une heure le dernier dimanche de mars (à 2 heures du matin, il sera 3 heures) et la regagnent le dernier dimanche d’octobre (à 3 heures du matin, il sera 2 heures).

Après les premières polémiques,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires