Un nouveau pas vers la sécurité d’utilisation - Des iPS sans vecteur viral et sans gène étranger

Un nouveau pas vers la sécurité d’utilisationDes iPS sans vecteur viral et sans gène étranger

02.04.2009

Une équipe américaine a reprogrammé des cellules de peau humaine en cellules souches pluripotentes induites (iPS) sans insérer de vecteur viral, cela grâce à un vecteur plasmidique qui ne s’intègre pas dans le génome et peut être éliminé une fois la reprogrammation accomplie. Les cellules iPS obtenues sont totalement dépourvues de séquences de gène étranger et de vecteur viral. Un pas important vers l’utilisation en clinique des cellules iPS, capables de se différencier en tous types de cellules du corps humain.

DE NOTRE CORRESPONDANTE

EN 2006, ON S’EN souvient, l’équipe de Yamanaka (Kyoto) réussissait à reprogrammer des cellules de peau de souris en cellules iPS, très similaires aux cellules souches embryonnaires, en insérant dans leur génome, via un vecteur rétroviral, quatre gènes codant pour des facteurs de transcription (Oct4, Sox2, klf4, c-myc) qui sont inactivés lorsque les cellules embryonnaires se différencient en cellules spécialisées. En 2007, l’exploit était reproduit sur des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à Malo-lès-Bains-0

Le tour de France des pharmacies Étape à Malo-lès-Bains

Pendant tout le mois d’août, nous vous avons proposé de sillonner les routes de France à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Pour cette quatrième et dernière étape de notre tour de France des pharmacies, nous jetons les amarres à Malo-lès-Bains, dans l'officine de Jean-Michel Wargnez. Commenter

Partenaires