Probiotiques et flore vaginale - Deux souches en accompagnement des traitements anti-infectieux

Probiotiques et flore vaginaleDeux souches en accompagnement des traitements anti-infectieux

30.03.2009

Lactobacillus rhamnosus GR-1 et Lactobacillus reuteri RC-14 sont les probiotiques les plus documentés en gynécologie. Ces deux souches constituent un complément intéressant aux traitements des mycoses vulvovaginales et des vaginoses bactériennes, afin d’optimiser la prise en charge et de prévenir les déséquilibres de la flore intestinale et vaginale. Ils sont les seuls probiotiques approuvés par la FDA dans ce cadre.

LE CÔLON est un réservoir de lactobacilles et de germes pathogènes qui vont secondairement coloniser le vagin. Une colonisation rectale et vaginale suffisante en lactobacilles a un impact important sur le développement d’une immunisation locale et systémique, et sur la réduction des infections cervico-vaginales. La présence des deux souches lactobacillaires, L. rhamnosus GR-1 et L. reuteri RC-14, au sein de germes pathogènes, permet de limiter la prolifération de ces derniers. L. reuteri...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires