Êtes-vous prêt à vacciner pour 4,50€ ?
Sondage

Êtes-vous prêt à vacciner pour 4,50€ ?

09.05.2017
Êtes-vous prêt à vacciner pour 4,50€ ?
Oui 17,0 %
Non 77,6 %
NSP 5,4 %
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 53 Commentaires
 
Régis S Médecin ou Interne 18.05.2017 à 16h46

Si j'avais voulu faire des actes médicaux, comme mon frère, j'aurais fait médecine et pas pharmacie.
Chacun sa formation, chacun son boulot, chacun son rôle!
Solange F. Pharmacien

Répondre
 
KARINE D Pharmacien 17.05.2017 à 18h09

et si le patient fait un malaise ou un choc????

Répondre
 
JEAN FRANCOIS C Pharmacien 16.05.2017 à 18h30

n'porte quoi !

Répondre
 
JEAN FRANCOIS C Pharmacien 17.05.2017 à 18h17

Non, c'est juste que la sécu ne peut pas donner plus au pharmacien que ce que la sécu donne à l'infirmier pour une injection:
misère, misère !!!

Répondre
 
DOMINIQUE R Pharmacien 17.05.2017 à 18h47

L'infirmière certes devrait être mieux rémunérée, mais les charges que subissent les officines sont plus important, ici, ce n'est pas l'acte en soi, mais information, réceptionner son aval, vacciner, Lire la suite

Répondre
 
veronique r Pharmacien 16.05.2017 à 17h41

A partir du moment où la vaccination des moins de 70 ans nécessite une prescription médicale et que nous ne pourrons vacciner que des gens ayant déjà reçu une vaccination ,je ne vois pas comment nous Lire la suite

Répondre
 
Rémi R Pharmacien 16.05.2017 à 17h21

c'est honteux,on nous prend pour des idiots

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzin

À la Une Agnès Buzyn, le nouveau visage de la Santé Abonné

Nommée ministre des Solidarités et de la Santé à la surprise de tous, le Pr Agnès Buzyn fait quasiment l’unanimité parmi les professionnels de santé. Hématologue de renom, ancienne présidente de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, puis de l’Institut national du cancer et de la Haute Autorité de santé (HAS), elle succède à Marisol Touraine, celle-là même qui l’a nommée à la tête... Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.