L'accord intervenu sur l'honoraire est-il selon vous une bonne solution pour l'économie de l'officine ?
Débat

L'accord intervenu sur l'honoraire est-il selon vous une bonne solution pour l'économie de l'officine ?

23.05.2014
Oui : 0%
Non : 0%
C'est plus compliqué que ça : 100%
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Bienvenue dans le débat
 
guy b Pharmacien 10.07.2014 à 17h52

FAVORABLE A CE QUI EST UN MOINDRE MAL

LES ACCORDS SIGNES SAUVENT CE QUI POUVAIT ETRE SAUVE DU REVENU DE L'OFFICINE. PERSONNE NE POUVAIT IMPOSER MIEUX A L'ETAT ET A LA CNAM. SAUF A SE LANCER DANS UNE GREVE TYPE SNCM, MAIS NOUS NE SAVONS Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 20.06.2014 à 00h53

Pas besoin d'une réforme nuisible , nous voulons autre chose !

Complexe, trompeuse car présentée en ajoutant le CICE , incertaine car évaluée comme si rien ne change, difficilement applicable et ridiculement inexplicable, très dangereuse par les zones de MDL à Lire la suite

Répondre
 
XAVIER R Pharmacien 06.06.2014 à 17h30

La négociation via des spécialistes

Nous devrions faire appel à des négociateurs professionnels qui ne lacheraient rien sans contrepartie car depuis des années nous assistons à des baisses de prix, de marges, ....

Répondre
 
MARIE PIERRE L Pharmacien 06.06.2014 à 14h49

honoraires de dupes

Incohérent ! D'un coté un honoraire à la boite qui ne nous décroche pas des volumes vendus et pousse la CNAM à envisager des grandes boites pour des produits comme le paracétamol (au mépris de la Lire la suite

Répondre
 
HERVE B Pharmacien 28.05.2014 à 13h06

Hervé B pharmacien

Z est majoritaire parce que Y est une chaise vide !
Qui a déjà vu une chaise vide se défendre ?

Répondre
 
CHRISTIAN D Autre 28.05.2014 à 08h53

Christian DENOYEL, conseil

Les honoraires , c'est surement une valorisation de l'acte pharmaceutique. Mais, prenons garde : le jour où votre officine réalisera son activité avec 51% d'honoraires et 49% de ventes, vous aurez Lire la suite

Répondre
 
DANIEL P Pharmacien 27.05.2014 à 17h45

d.pierre

Je voudrais connaitre les raisons pour lesquelles la Fédé s'est empressée de signer cette convention sans aucune garantie en contrepartie ?
POURQUOI ? Je ne comprends pas que les 3 syndicats ne Lire la suite

Répondre
 
GILLES C Pharmacien 26.05.2014 à 21h51

Une réflexion mathématique.

w =Nombre de pharmaciens syndiqués USPO
x = nombre de pharmaciens syndiqués UNPF
y = nombre de pharmaciens non syndiqués
z = nombre de pharmaciens syndiqués Fédé FSPF
w+x+y > z
Alors pourquoi Lire la suite

Répondre
 
GUY L Pharmacien 03.06.2014 à 17h28

drole de reflexion mathématique

Parce que les non-syndiqués ne sont pas pris en compte comme des non impliqués.
donc w+x très inferieur à Z

Répondre
 
Hervé C Pharmacien 21.06.2014 à 15h14

Hervé Chap

Eh oui, 30% seulement de syndiqués ... un comble pour un syndicalisme patronal !
Moralité, il faut se syndiquer, et de préférence pas chez "z" (Fédé) pour qu'il n'y ait plus de syndicat majoritaire Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Participez au débat

Vous devez être inscrit ou abonné pour pouvoir participer.
Pour rappel, la participation est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rentrée 2017 : préparez vos rayons !-0
Dossier web

Rentrée 2017 : préparez vos rayons !

Hormis pour les pharmacies des zones touristiques, la période estivale est souvent un moment de l'année où l'activité est plus calme. L'occasion pour faire le tri sur ses rayons et de réfléchir à leur composition pour les prochains mois. Ce dossier passe en revue les marchés à ne pas négliger pour réussir sa rentrée.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.