Marisol Touraine projette d'expérimenter la délivrance à l'unité de certains antibiotiques. Qu'en pensez-vous ?
Débat

Marisol Touraine projette d'expérimenter la délivrance à l'unité de certains antibiotiques. Qu'en pensez-vous ?

27.09.2013
Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Bienvenue dans le débat
 
BENOIT L Pharmacien 24.10.2013 à 17h37

Problème d'observance et de prescription, PAS de délivrance.

Où a-t-on vu que la délivrance à l'unité coûtait moins cher qu'en conditionnement industriel, surtout pour des produits à faible coût ?
Qui demanderait à acheter des biscuits à l'unité... pour les Lire la suite

Répondre
 
antoine c Pharmacien 24.10.2013 à 17h00

Et pourquoi pas l'administration orale ?

Et si on leur mettait directement le comprimé dans la bouche ?

Répondre
 
CHANTAL R Autre 23.10.2013 à 00h11

Et le patient ?

Personne ne pense à l'usager qui aura certainement des problèmes pour savoir qui est le bon médicament à par si ce dernier se présente à la pharmacie avec sa boîte à pilules ! Du vrai n'importe quoi Lire la suite

Répondre
 
bolda Pharmacien 21.10.2013 à 22h52

Oui à priori

Pourquoi ne pas expérimenter la délivrance au cp ? Les anglais y arrivent bien !

Répondre
 
XAVIER R Pharmacien 17.10.2013 à 17h06

Xavier R Pharmacien

Au secours. Nous revenons 50 ans en arrière. Même Marisol Touraine a indiqué qu'elle n'était pas certaine que cette mesure permette de faire des économies. Cela engendrera des erreurs de dispensation Lire la suite

Répondre
 
BENOÎT D Pharmacien 17.10.2013 à 16h29

Benoît

Regardons à l'étranger... et évitons un débat franco-français...

Répondre
 
CHANTAL R Autre 23.10.2013 à 00h13

Jouer à l'autruche

Si à l'étranger on se met une plume, tu vas jouer à l'autruche !

Répondre
 
ANDREE I Pharmacien 17.10.2013 à 13h53

Quelle drôle d'idée....

Quelle drôle d'idée, d'autant que la classe choisie (Antibiotiques) a déjà fait l'objet de réajustement de boitage par 5, 7, 10 ou 14. Il faut croire que les médecins ne savent toujours pas Lire la suite

Répondre
 
MARC F Autre Professionnel Santé 17.10.2013 à 10h50

L'arbre qui cache la forêt

Encore une annonce de manche pour cacher l'essentiel des autres mesures. Sur quel constat s'appuie-t-on pour décider qu'il est nécessaire de distribuer les antibiotiques à l'unité ? S'il reste des Lire la suite

Répondre
 
HÉLÈNE L Presse/média 17.10.2013 à 10h10

Et si on essayait ?

Pourquoi ne pas essayer au lieu d'avoir des a priori ?

Répondre
 
JEAN CLAUDE P Pharmacien 17.10.2013 à 10h09

N'importe quoi

Que l'on responsabilise plus les prescripteurs serait moins contraignant !

Répondre
Voir tous les commentaires

Participez au débat

Vous devez être inscrit ou abonné pour pouvoir participer.
Pour rappel, la participation est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 23

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.