Humeur - Espionnite

HumeurEspionnite

13.03.2014

Si les conversations téléphoniques de Nicolas Sarkozy avec son avocat sont écoutées par la police, si l’ancien président est soupçonné de corruption active d’un magistrat de haut rang, si la presse, qui finit par tout savoir et tout raconter, fait de tout cela des gorges chaudes, si la corporation des avocats s’insurge, si le pouvoir est interpellé sur les méthodes des procureurs, accusés, à tort ou à raison, de harceler l’ancien président et de fouiller dans son passé et dans son présent...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 8

Partenaires