L’Ordre des médecins contre Giphar - Une plainte injuste et indécente

L’Ordre des médecins contre GipharUne plainte injuste et indécente

20.09.2012

À l’heure où les Français se montrent de plus en plus préoccupés par leur possibilité d’accès aux soins, et plus largement sur l’état de la santé publique, la plainte déposée par le Conseil national de l’Ordre des médecins, (CNOM) pour « exercice illégal de la médecine » n’est pas seulement injuste mais apparaît tout simplement comme indécente, si ce n’est scandaleuse.

Car la plainte du CNOM contre Giphar ne vise pas, en fait, les seules officines du groupement coopératif des...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maillage

À la Une Moins d'officines, mais un réseau plus fort Abonné

En dépit d’une perte record du nombre de pharmacies en 2018, c’est un maillage officinal en pleine consolidation et bénéficiant de l’émergence d’une nouvelle génération de titulaires qui apparaît aux détours des statistiques publiées par l'Ordre national des pharmaciens. Commenter

Partenaires