Baisse du taux de substitution - Dialogue

Baisse du taux de substitutionDialogue

21.06.2012

L’ARTICLE de Christophe Micas, dans votre édition du 11 juin, « Le NS pas si fréquent, selon la CNAM », a attiré mon attention. Les chiffres concernant la mention NS sur les ordonnances analysées, que la CNAM évalue à 4,2 % à la ligne de produit, me paraissent contestables.

Mon officine est une pharmacie rurale où le « nomadisme » est quasiment inexistant et où le taux d’ordonnances de malades chroniques est élevé. Les médecins dont les patients refusent le générique apposaient dans...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rosp

3 000 euros en moyenne pour 7 ROSP

Chaque pharmacie touchera en moyenne 3 000 euros au titre de la rémunération sur objectifs de santé publique, hors génériques. Cette rémunération comprend les ROSP du volet « qualité de services et modernisation de l’officine »... Commenter

Partenaires