DIALOGUE : Compléments alimentaires à base de Cranberry - Les discordes de la méthode

DIALOGUE : Compléments alimentaires à base de CranberryLes discordes de la méthode

31.01.2011

En réponse à l’article publié dans « le Quotidien » du 13 janvier (n° 2802) sur la méthode de dosage DMAC, l’association des producteurs d’extraits de cranberry nous a adressé la mise au point suivante.

LA DGCCRF n’a jamais affirmé que la méthode DMAC était désormais la seule valide pour doser les PAC. Il ressort en effet de sa note que les laboratoires pourront continuer à utiliser d’autres méthodes d’analyse, dès lors qu’ils sont en mesure d’en justifier la pertinence au regard de l’allégation proposée. De ce fait, il est totalement inexact et trompeur de prétendre que tous les compléments qui ne seraient pas dosés selon la méthode DMAC sont non conformes à la loi et plus encore de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires