Le regroupement d’officines, bien qu’encore peu utilisé par la profession, offre de nombreuses opportunités, à condition de prendre certaines précautions, comme l'exposent Philippe Becker et Catherine Baffos, de Fiducial. - Regrouper les officines pour mieux les structurer

Le regroupement d’officines, bien qu’encore peu utilisé par la profession, offre de nombreuses opportunités, à condition de prendre certaines précautions, comme l'exposent Philippe Becker et Catherine Baffos, de Fiducial.Regrouper les officines pour mieux les structurer

Marie Bonte
| 20.03.2020

Il y a de multiples raisons pour regrouper deux ou plusieurs officines : économiques, structurelles ou encore personnelles. Mais, en tout état de cause, cette mesure doit être accompagnée d’expertises solides quant à la viabilité du nouveau point de vente qui en résultera.

  • regroupement

Le Quotidien du pharmacien.- Vous intervenez régulièrement dans des conférences sur le sujet du regroupement d’officines. Pourquoi, selon vous, cette possibilité de restructurer le paysage officinal semble aujourd’hui revenir en force ?

Philippe Becker.- Le regroupement a été inséré dans le code de santé publique il y a de nombreuses années et, effectivement, il a eu du mal à s’imposer depuis lors. Les choses changent cependant car l’ordonnance du 3 janvier 2018 a clarifié...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
téléphone

Véran autorise les téléconsultations par téléphone

Dans le contexte de lutte contre la pandémie, le ministre des solidarités et de la santé vient d'annoncer sa décision d'autoriser la téléconsultation par téléphone, pour les patients dépourvus de moyens de connexion en vidéo.... 2

Partenaires