La saga des marques - OCP, l'innovation permanente

La saga des marquesOCP, l'innovation permanente

Anne-Sophie Pichard
| 07.03.2019

En 2024, l'OCP fêtera son centenaire. Le grossiste n'aura pourtant pas attendu 100 ans pour devenir leader de la répartition des médicaments en France. Moderniste et opiniâtre, ce fidèle partenaire de l'officine n'a jamais renié son attachement au service rendu.

  • OCP
  • Saga OCP

Pourquoi se concurrencer quand on peut s'unir ? Plus qu'une réelle question, ce constat qui relève du bon sens est à l'origine même de la création de l'OCP.

L'entreprise de répartition est en effet le fruit d'une fusion entre Piot, Lemoine & Royer d'une part, J.Merveau & Compagnie d'autre part, Michelat, Souillard & Compagnie, enfin. Trois « maisons » qui auraient pu, sur le...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
montage

À la Une Indus : bientôt la fin d’une injustice ? Abonné

Les actions de récupération d’indus par l’assurance-maladie sont une véritable plaie pour l’économie officinale. Elles suscitent, de plus, un profond sentiment d’injustice chez les pharmaciens. Les syndicats, qui ne cessent de dénoncer ces pratiques, viennent d’obtenir quelques satisfactions auprès de l’assurance-maladie. Commenter

Partenaires