Fiscal - Juridique - Social - Comment gérer la 5e semaine de congés payés

Fiscal - Juridique - SocialComment gérer la 5e semaine de congés payés

Fabienne Rizos-Vignal
| 07.02.2019

C’est habituellement pendant la période hivernale que les salariés soldent leur 5e semaine de congés payés. Pour le chef d’entreprise, une gestion affûtée des départs permet d’éviter les dérapages et les sorties de piste. Le point sur les panneaux à suivre en droit du travail.

  • planning

Tout salarié à temps plein ou à temps partiel, qui travaille une année pleine, cumule 30 jours ouvrables de congés payés. Une cagnotte à épuiser pendant l’année puisque les congés constituent une période de repos obligatoire. Mais, selon la Convention collective de la pharmacie, il ne peut être pris en un bloc plus de 24 jours ouvrables, soit 4 semaines pendant la période estivale. Ainsi, les congés payés se répartissent en un congé principal et une cinquième semaine.

Gérer le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires