Les adjoints au quotidien - Connaître l'étendue de sa responsabilité

Les adjoints au quotidienConnaître l'étendue de sa responsabilité

Hélia Hakimi-Prévot
| 21.01.2019

Disciplinaire, pénale et civile, la responsabilité du pharmacien adjoint est multiple. Une responsabilité à triple niveau que ce professionnel de santé doit avoir à l'esprit, au quotidien, dans le cadre de son exercice professionnel. Chaque niveau peut être engagé de manière autonome, mais aussi, cumulée. Ainsi, un pharmacien qui manquerait aux bonnes pratiques et qui occasionnerait un dommage à un patient peut à la fois devoir en répondre devant ses pairs, mais aussi devant le juge civil et/ou le juge pénal.

  • code

Une responsabilité disciplinaire…

La responsabilité disciplinaire sanctionne un manquement, par le pharmacien, à ses obligations professionnelles et déontologiques prévues par le code de la santé publique. Les articles R.4235-1 et suivants constituent le code de déontologie qui s’impose à tous les pharmaciens. Lorsque sa responsabilité disciplinaire est engagée, l'adjoint est jugé par ses pairs : la chambre de discipline du conseil central de la section D en première instance et...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires