Fiscal - Juridique - Social - La pause déjeuner : comment l'organiser

Fiscal - Juridique - SocialLa pause déjeuner : comment l'organiser

Fabienne Rizos-Vignal
| 10.01.2019

La coupure méridienne est un moment important de la journée. Elle permet aux collaborateurs de souffler et de se restaurer. Sans être aux fourneaux, le chef d’entreprise a quelques obligations au menu.

  • pause déjeuner

Sur place, un coin repas ou un local

Si au moins un salarié souhaite déjeuner de manière régulière à l’officine, le titulaire doit aménager un emplacement permettant de se restaurer dans de bonnes conditions d’hygiène et de sécurité. Depuis le 1er janvier 2017, l’autorisation préalable de l’inspection du travail a été remplacée par une simple déclaration. L’employeur n’a aucune obligation d’équiper ce coin repas d’un four, d’un réfrigérateur, d’un lave-vaisselle, ou d’une...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Revel

Rémunération de l'officine : la CNAM rouvre les négociations

Alors que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020 entre dans sa dernière ligne droite, Nicolas Revel (CNAM) invite les syndicats d'officinaux et l'UNOCAM à des négociations en vue du rééquilibrage... 15

Partenaires