Saga des marques - Fahrenberger, vers la 4e dimension

Saga des marquesFahrenberger, vers la 4e dimension

Anne-Sophie Pichard
| 07.06.2018

Colonnes-tiroirs, gestion des stocks automatisée, code CIP, conception assistée par ordinateur, Fahrenberger a réinventé toute l'organisation de l'espace à l'officine. Que peut-on faire avec un tournevis, trois clous et quelques planches ? Révolutionner l'agencement de l'officine et conquérir la terre entière avec son enseigne. Rien que Fahrenberger n'aura su accomplir en un peu plus de 70 ans…

  • fahrenberger1
  • fahrenberger2
  • Fahrenberger3
  • Fahrenberger4

L'histoire de Fahrenberger débute en Allemagne, au sortir de la seconde guerre mondiale. Bonn, ville de moyenne envergure implantée de part et d'autre du Rhin, est connue pour abriter la maison de Beethoven, lieu de naissance du célèbre compositeur, transformé en musée.

Dans un tout autre domaine, il est vrai, la cité compte cependant une autre pointure, cette fois en devenir : un jeune artisan du nom d'Emmanuel...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
dialogue

À la Une Dispensation protocolisée : le grand débat Abonné

À quelques jours de l'examen par le Sénat de la loi santé, « Le Quotidien du pharmacien » et « Le Généraliste », ont organisé un face à face entre Philippe Besset, président de la FSPF, et Luc Duquesnel, président des Généralistes-CSMF. Le pharmacien et le médecin ont confronté pour la première fois devant les deux rédactions réunies leur point de vue sur la dispensation protocolisée. Commenter

Partenaires