De l'art d'agrafer un soutif

De l'art d'agrafer un soutif

04.10.2019

Octobre rose décore Curie

  • Rebecca

Rebecca (qui se fait aussi appeler Rebecc(a)fabulatrice) est plasticienne et réalise des sculptures par enrubannage à l'aide de bretelles de soutien-gorge issues des stocks invendus de grandes marques de lingerie. Ce mois-ci, à l'occasion de l'opération Octobre Rose, elle propose, avec l'association SKIN, l'enrubannage en dégradé rose du garde-corps grillagé qui longe l'hôpital de l'Institut Curie au 26 rue d'Ulm (Paris 5e) spécialisé en cancérologie. « Un signal urbain fort en...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires