Les RDV du Quotidien - Pharmaciens et médecins - L’interprofessionnalité comme une évidence

Les RDV du Quotidien - Pharmaciens et médecinsL’interprofessionnalité comme une évidence

06.06.2013

Au cours des dernières réunions organisées par « le Quotidien du Pharmacien » et « le Quotidien du Médecin », en partenariat avec les Laboratoires Mylan, la nécessité de travailler ensemble apparaît de plus en plus évidente pour les médecins et les pharmaciens. Outre une meilleure prise en charge du patient, les uns et les autres s’accordent à reconnaître que la coopération demeure le meilleur moyen de comprendre le métier des autres professionnels de santé et d’apprécier les contraintes qui pèsent sur eux.

LES CHOSES changent. Les professionnels de santé du premier recours ne peuvent plus continuer à vivre chacun de leur côté. Ils doivent désormais travailler ensemble. La raison ? « Le patient prend de plus en plus de pouvoirs. » L’évolution de sa prise en charge est donc inéluctable. En clair, la logique du tuyau d’orgue, qui avait jusqu’alors prévalu, est bel et bien révolue et doit céder la place à la transversalité.

« Les patients sont de plus en plus complexes et nécessitent des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires