La minute juridique - La confraternité
Infographie

La minute juridiqueLa confraternité

Fabienne Rizos-Vignal
| 04.04.2016

La confraternité est avant tout un devoir déontologique guidée par des valeurs morales. Mais derrière ce mot-concept se cachent de nombreuses notions telles la loyauté, la concurrence, le conflit ou encore l’entraide.Tous les pharmaciens inscrits à l’Ordre sont tenus d’entretenir, en toutes circonstances, des relations confraternelles. Cette ligne de conduite ne peut dévier, même sous la pression de la concurrence.

  • La minute juridique - La confraternité-1
1.Qu’est-ce que la confraternité désigne ?

Il s’agit d’un comportement à observer entre professionnels liés par des valeurs morales communes. Outre la loyauté, la confraternité entre pharmaciens implique une solidarité et une entraide dans l’accomplissement de leurs missions.

2.Quelles sont les pratiques déontologiquement incorrectes ?

Les dénonciations injustifiées ou faites dans l’objectif de porter tort à un confrère. Chercher à discréditer un pharmacien auprès de la profession ou...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires