Exercice officinal - Le packaging, aide à l'observance

Exercice officinalLe packaging, aide à l'observance

Anne-Sophie Pichard
| 29.05.2017

Aux côtés des patients et des pharmaciens, le packaging ne cesse d'innover pour intégrer les nouveaux impératifs de sécurisation des traitements. Rien n'est accessoire dans le médicament, et surtout pas sa boîte. Soumise à autorisation et déposée en même temps que le dossier AMM, elle fait partie du traitement… Parce qu'elle peut avoir une incidence sur son observance et sur la sécurité de sa dispensation.

  • Médicament

De nombreuses mentions, on le sait, apparaissent sur l'emballage d'un médicament. Dans ce sens, la boîte, appelée aussi « conditionnement secondaire », fait figure d'interface entre le patient et son traitement. Elle est la représentation du médicament aux yeux du consommateur et celle qui va délivrer les premières informations incontournables à propos de son contenu. Ce qui fait du packaging un élément central de la communication santé...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
médicament à l'unité

Dispensation à l’unité : feu vert des députés

La délivrance des médicaments à l’unité a été adoptée par les députés le 13 décembre. Le gouvernement s’engage à consulter les pharmaciens préalablement à la rédaction des décrets d’application. La dispensation à l’unité sera... 11

Partenaires