Nouvelles technologies - Gérer sa e-reputation

Nouvelles technologiesGérer sa e-reputation

Marie Bonte
| 24.04.2017

Évoluant dans un univers contraint en matière de communication, le pharmacien ne doit pas moins maîtriser son image sur Internet. Et protéger sa réputation. Reflet du monde réel, Internet est devenu une sorte de bouche-à-oreille où la rumeur s’amplifie, plus vite, plus loin. Les réputations s’y font et s’y défont plus rapidement que sur une place de village. Raison de plus pour renforcer sa vigilance, anticiper et, au besoin, contre-attaquer

  • ooo

C’est l’un des derniers avatars collaboratifs de la communication, les patients échangent leurs impressions sur leur pharmacien et leurs expériences en officine via les portails, les sites, mais surtout via les forums Internet. Le Web 2.0 qui permet aux patients de s'informer, mais aussi d'alimenter la toile de leurs contributions, ouvre de nouveaux champs d’expression qui échappent au pharmacien. À moins que celui-ci s’en empare, à son tour. Car, comme dans le monde réel, le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires