Trois questions à... - Nicolas Baldo

Trois questions à...Nicolas Baldo

David Paitraud
| 27.03.2017

Expert-comptable associé KPMG Entreprise

Le Quotidien du pharmacien. Dans quel cas la réalisation d'un OBO via une SPFPL peut-elle être intéressante ?
Nicolas Baldo. Ce type d'opération présente clairement un intérêt chez des pharmaciens quadra ou quinquagénaires, c'est-à-dire qui sont encore loin de la retraite, et dont la SEL est en fin d'emprunt ou est totalement désendettée. Leur seul patrimoine est professionnel. Ils souhaitent le transformer en patrimoine privé, sans pour autant arrêter leur activité ni vendre...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 5

Partenaires