Fiscal-Juridique-Social - Social : ce qui change en 2017

Fiscal-Juridique-SocialSocial : ce qui change en 2017

Fabienne Rizos-Vignal
| 12.01.2017

La nouvelle année a débuté sous le signe de nombreux changements sociaux pour les entreprises.  SMIC, santé au travail, droit à la déconnexion, bulletin de paye électronique… les nouveautés, en vigueur depuis le 1er janvier 2017, sont denses. La loi travail bouscule le Code du travail avec ses 123 articles et sa cohorte de décrets d’application parus fin 2016. Mieux vaut se mettre à jour pour tirer parti de ce nouveau cadre légal. Suivez notre inventaire !

  • visuel

SMIC :

En application des mécanismes légaux de revalorisation, le SMIC horaire 2017 passe à 9,76 euros bruts, contre 9,67 euros en 2016. Cette hausse de 0,93 % porte le SMIC mensuel à 1 480 euros bruts. Aucun « coup de pouce » supplémentaire n’a été décidé par le gouvernement. En pharmacie, la partie basse de la grille conventionnelle des salaires est directement impactée : les coefficients 100 (personnel de nettoyage) à 130 inclus ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires