Antalgiques pour enfant : émergence d'un segment OTC

Antalgiques pour enfant : émergence d'un segment OTC

Anne-Sophie Pichard
| 15.12.2016

 Les derniers lancements opérés dans le champ de l'automédication offrent au marché de l'antalgie pour enfant une impulsion non négligeable. Si le marché de l'antalgie pédiatrique reste largement dominé par la vente sur prescription médicale, l'offre OTC a nettement tendance à s'étoffer. Les lancements de formules non remboursables effectués dans cette catégorie en 2015 ont précisé les contours d'un segment en pleine formation.

  • Enfant

À l'officine, le marché des traitements de la douleur chez l'enfant repose en grande partie sur les antalgiques de niveau 1, à savoir le paracétamol et les anti-inflammatoires non stéroïdiens, ibuprofène et aspirine en tête. Un arsenal auquel, pour parfaire la définition du marché, pourront s'ajouter les médicaments antispasmodiques à base de phloroglucinol (tels Spasfon et ses génériques), seule substance disponible sans ordonnance pouvant être utilisée chez l'enfant.

Les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires