Gestion comptable - Projet de loi de finances : l’impact sur les officines

Gestion comptableProjet de loi de finances : l’impact sur les officines

François Sabarly
| 17.11.2016

Philippe Becker et Christian Nouvel, de Fiducial, analysent les mesures du projet de loi de finances pour 2017 qui concernent les officines, exemples chiffrés à l’appui.

Baisse du taux de l’impôt sur les sociétés, augmentation du taux du CICE, nouvelle fiscalité sur les voitures de tourisme… : Philippe Becker et Christian Nouvel, de Fiducial, ont calculé l’impact financier, pour les pharmacies, des principales dispositions du projet de loi de finances pour 2017, qui sera voté à la fin de l’année.

  • kkk

Le Quotidien du pharmacien. - Les mesures du projet de loi de finances pour 2017 ont été présentées récemment. Selon vous, les dispositions qui concernent les pharmaciens et, de manière générale, les entreprises, vont-elles dans le bon sens ?

Philippe Becker. – Globalement, il y a plutôt des points positifs. Il est possible que les prochaines échéances électorales incitent à caresser les chefs d’entreprise un peu plus dans le sens du poil !

Par exemple, les mesures concernant...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires