Équiper l'officine - Le mécano des nouvelles offres Internet atteint l'âge de la maturité

Équiper l'officineLe mécano des nouvelles offres Internet atteint l'âge de la maturité

Hakim Remili
| 27.10.2016

L’expérience collective aidant, il est plus facile désormais de savoir quoi faire avec Internet. D’autant que de nouvelles offres apparaissent, permettant de construire son site Internet « à la carte », en fonction de ses besoins et de son ambition du moment. Elles permettent également d’évoluer en douceur vers d’autres prestations et de soulager les pharmaciens d’un certain nombre de tâches chronophages.

  • Pharmidable
  • tab

La majorité des pharmacies possède un site web et pourtant, exister à travers la Toile reste toujours un enjeu crucial pour elles. Les sites web en question sont bien souvent proposés par les groupements avec de ce fait des possibilités réduites, voire inexistantes de personnalisation.

Certes, le minimum requis est là, les informations essentielles de l’officine, l’adresse, les horaires d’ouverture, des pages jaunes améliorées en somme. Les pharmaciens peuvent du reste s...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
écosse

À la Une Les pharmaciens britanniques face au Brexit Abonné

Les conséquences pour le système de santé d'un « Brexit sans accord » inquiètent les pharmaciens britanniques. À l'approche de la date fatidique du 29 mars, ils se préparent aux éventuelles ruptures de stock qui pourraient survenir dans les semaines suivant le Brexit. Commenter

Partenaires