Les adjoints au quotidien - La pharmacie suscite-t-elle encore des vocations ?

Les adjoints au quotidienLa pharmacie suscite-t-elle encore des vocations ?

27.06.2016

Depuis la première année commune aux études de santé et dans un contexte économique défavorable, les étudiants sont moins motivés par la pharmacie. Si l’on ressent une baisse de la motivation des jeunes étudiants pour le métier de pharmacien, l’instauration de mesures au sein des facultés permet d’inverser efficacement la tendance.

  • étudiant

« La vocation, c’est avoir pour métier sa passion ». La citation de Stendhal dans « Le rouge et le noir », est-elle toujours valable, aujourd’hui, pour les pharmaciens ?

Cette question inquiète l’ensemble de la profession, notamment l’Ordre national des pharmaciens. « Le niveau des départs en retraite des confrères dans les prochaines années, les inquiétudes nées de la baisse des effectifs se présentant par envie au concours de première année de pharmacie, la...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rému

À la Une Votre rémunération au scalpel Abonné

Depuis le 1er janvier, de nouveaux honoraires et taux de marge sont entrés en vigueur. L'objectif : déconnecter encore un peu plus la rémunération des pharmaciens des prix des médicaments. 1

Partenaires