Les adjoints au quotidien - La pharmacie suscite-t-elle encore des vocations ?

Les adjoints au quotidienLa pharmacie suscite-t-elle encore des vocations ?

27.06.2016

Depuis la première année commune aux études de santé et dans un contexte économique défavorable, les étudiants sont moins motivés par la pharmacie. Si l’on ressent une baisse de la motivation des jeunes étudiants pour le métier de pharmacien, l’instauration de mesures au sein des facultés permet d’inverser efficacement la tendance.

  • étudiant

« La vocation, c’est avoir pour métier sa passion ». La citation de Stendhal dans « Le rouge et le noir », est-elle toujours valable, aujourd’hui, pour les pharmaciens ?

Cette question inquiète l’ensemble de la profession, notamment l’Ordre national des pharmaciens. « Le niveau des départs en retraite des confrères dans les prochaines années, les inquiétudes nées de la baisse des effectifs se présentant par envie au concours de première année de pharmacie, la...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
Kevin C Pharmacien 29.06.2016 à 16h25

On fait de belles études : sémiologie, pharmacologie, pharmacie clinique... Et puis on arrive sur le marché du travail et là c'est différent : tiers-payant, traitement des rejets, gestion des Lire la suite

Répondre
 
Mark Netting Pharmacien 29.06.2016 à 14h47

DOUBLE DESAFFECTION DES ETUDES DE PHARMACIE ET DE LA FILIERE OFFICINALE:

- Plus de 10% de chomage pour les pharmaciens salariés (en hausse continue depuis 5 ans +50%)
- Un salaire qui n'excedera Lire la suite

Répondre
 
CHRISTOPHE M Pharmacien 29.06.2016 à 11h44

C'est bien de voir le verre à moitié plein!
Mais on ne s'intéresse qu'aux officinaux. Je suis hospitalier et toute ma génération galère à trouver un poste, d'où la fuite (souvent contrainte) vers Lire la suite

Répondre
 
Mark Netting Pharmacien 29.06.2016 à 14h51

Ma compagne étant hospitaliere , je confirme vos propos ... tous ceux de sa promo sont en CDD et galerent a trouver des postes .....nous sommes une génération sacrifiée
Concernant les métiers qui ne Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires