La minute Juridique - La préparation des doses à administrer

La minute JuridiqueLa préparation des doses à administrer

Fabienne Rizos-Vignal
| 06.06.2016

La préparation des doses à administrer est l'une des nouvelles options proposées aux pharmaciens pour aider leurs patients les plus âgés. Une pratique qui, après avoir peiné à trouver sa légitimité, doit aujourd'hui répondre à des règles strictes.
Face à des produits de santé de plus en plus techniques, les personnes âgées ont besoin d’être aidées. Par leur proximité avec les patients et leur expertise du médicament, les pharmaciens sont les mieux placés pour garantir la qualité et l’organisation de la PDA.

  • La minute Juridique - La préparation des doses à administrer-1

Cette pratique est-elle autorisée ? 

Aucun texte n’interdit, ni n’autorise expressément le déconditionnement puis le reconditionnement des spécialités sous forme de piluliers. Cette brèche a ouvert un débat et entraîné des litiges portés devant les tribunaux et les instances disciplinaires de l’Ordre. Après une période d’incertitude juridique, la jurisprudence ainsi que la doctrine ordinale acceptent cette pratique. A condition qu'elle soit assortie de précautions et de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 6 Commentaires
 
jean claude c Pharmacien 08.06.2016 à 13h58

Pourquoi les infirmières sont payées pour preparer des piluliers et pas le pharmaciens?
Qu'ont-elles de plus que nous?
Sont-elles mieux défendues syndicalement?

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 08.06.2016 à 11h16

Une organisation sans faille , des piluliers , étiquettes , suivi , un coût à bien estimer ! On est payés pour ça ?

Répondre
 
BRUNO B Pharmacien 08.06.2016 à 12h36

Que font nos syndicats alors que certains gros faiseurs sont en train de capter un marché comme les préparations il y a quelques années !!! les textes et la réglementation sont préts depuis plusieurs Lire la suite

Répondre
 
florence g Etudiant en santé 08.06.2016 à 15h57

Et bien non... Qui accepterait de faire ça gratuitement ... ? Nous ...

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cambriolage

Les agressions contre les pharmaciens ont quasiment triplé en un an

La multiplication des cambriolages et des attaques de pharmacies, relatée par la presse, viennent confirmer les chiffres enregistrés par l’Ordre des pharmaciens. Le 15 février, en tentant de se défendre, un pharmacien de... 2

Partenaires