Tendances et marchés - La nouvelle offre des grossistes-répartiteurs

Tendances et marchésLa nouvelle offre des grossistes-répartiteurs

Mélanie Maziere
| 02.05.2016

En étoffant, au fil des années, leur bouquet de services à l’intention des pharmaciens, les grossistes-répartiteurs sont devenus bien plus que de simples fournisseurs de l’officine. Alors que leur cœur de métier devient de moins en moins rentable, les entreprises de la répartition pharmaceutique ont développé de nombreuses autres activités, notamment des services destinés au pharmacien d’officine. Objectif ? Trouver d’autres sources de profit tout en soutenant la santé économique de leur principal client.

  • Au-delà de leur cœur de métier, les répartiteurs multiplient les nouveaux services pour les...

Si la diversification des activités des grossistes-répartiteurs est devenue incontournable pour pallier une rentabilité médiocre de leur cœur de métier, les services proposés aux pharmaciens ne datent pas d’hier. À l’OCP, créé en 1924, le service de documentation à l’intention des pharmaciens a vu le jour dès 1952. Mais c’est surtout dans les années 1980 que le grossiste-répartiteur déploie un panel de services en matière de merchandising et de formation.

L’offre OCP se...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires