« Beaucoup moins d’attente qu’auparavant »

« Beaucoup moins d’attente qu’auparavant »

24.03.2016

Olivier Delmotte, titulaire de la pharmacie des Augustins à Mulhouse, vient de s’équiper de terminaux de paiement sans contact. Après quelques semaines d’utilisation, l’équipe en apprécie le confort.

  • « Beaucoup moins d’attente qu’auparavant » - 1
« Les clients nous l’ont demandé à plusieurs reprises »

« Le premier avantage qu’apporte le " sans contact " est la rapidité des transactions aux comptoirs, si bien qu’il y a beaucoup moins d’attente qu’auparavant. Le deuxième est le fait de nous épargner de devoir appeler un centre bancaire pour de petites sommes quand les clients n’ont pas d’autorisation de crédit, le sans contact permet apparemment de s’affranchir de cette contrainte qui outre le temps que cela nous fait gagner, permet...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires