Les adjoints au Quotidien - Adjoints connectés, un pas vers le futur

Les adjoints au Quotidien Adjoints connectés, un pas vers le futur

21.03.2016

À bien des égards, l’officine est en mutation. Sur le plan des nouvelles technologies de l’information et de la communication aussi, qui dessinent des voies d’avenir possibles pour l’adjoint. Les adjoints seraient-ils taillés pour la pharmacie de demain ? On peut le croire quand on constate avec quelle facilité ils s’approprient les outils numériques pour orienter, voire façonner leurs futurs métiers. Le visage de l’officine pourrait en être transformé.

Nous vivons dans un monde connecté, une évidence qui s’impose chaque jour un peu plus. Ordinateurs, bien sûr, téléphones, télévision par satellite, voitures équipées d’un GPS, mais aussi quantité d’objets - bracelets, lecteurs de glycémie et même réfrigérateur et chauffage des maisons commandés à distance par smartphone - reçoivent et délivrent des données par connexion.

L’accès au flux électronique et ses insondables capacités donne lieu à un champ d’outils et de services...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires