Financement des officines - Les clés pour renégocier son emprunt

Financement des officinesLes clés pour renégocier son emprunt

02.11.2015

Renégocier le crédit de l’officine peut permettre de réaliser des économies ou d’alléger les charges de remboursement. Mais les banques n’acceptent que sous des conditions qui sont de plus en plus strictes.

  • Une renégociation d'emprunt prend en moyenne au moins deux mois

De nombreux pharmaciens essaient aujourd’hui de renégocier leur emprunt, souvent parce qu’ils ont acheté trop cher ou qu’ils ont des difficultés financières, et qu’un ré-étalement de leur dette est nécessaire.

Mais que peut-on renégocier exactement avec la banque ? Quelles sont les garanties que celle-ci peut exiger dans ce cas ? Pour le savoir, il faut d’abord connaître les règles en vigueur aujourd’hui pour le financement des officines.

« Les banques souhaitent prêter le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires