Dossier groupements et enseignes 2015 - « Le groupement est l’avenir de la pharmacie »

Dossier groupements et enseignes 2015« Le groupement est l’avenir de la pharmacie »

12.10.2015

Comment, au-delà des simples groupements d’intérêt économique (GIE), attirer les jeunes dans des structures ayant également une vision globale de la pharmacie ? Interview croisée de Pascal Louis, président du Collectif national des groupements de pharmaciens d’officine (CNGPO) et de Christian Grenier, président de la chambre syndicale Federgy.

  • Les groupements offrent des outils et des structures permettant de mutualiser les achats pour...
Le Quotidien du pharmacien. La question du renouvellement des adhérents est-elle souvent évoquée dans les collectifs de groupements ?

Pascal Louis. Il faut tout d’abord rappeler que les groupements totalisent au moins les quatre cinquièmes des officines, il reste donc peu de marge de manœuvre pour recruter de nouveaux membres. Quand il est abordé, ce sujet l’est discrètement et en tout état de cause il n’est pas traité directement puisqu’il relève de stratégies propres à chaque groupement....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Etudiants

PACES : redoublement interdit dans certaines facs

En 2018, plusieurs universités, notamment en Ile-de-France, mettront en place à titre expérimental une première année commune aux études de santé (PACES) qui n’autorisera pas le redoublement. Dans les universités de Paris V, VI... 2

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.