Dossier groupements et enseignes 2015 - Des pionniers ouverts sur le futur

Dossier groupements et enseignes 2015Des pionniers ouverts sur le futur

12.10.2015

Il en va de la pérennité des groupements et des enseignes qu’ils ont souvent créés. Ces présidents sont à pied d’œuvre pour en assurer la continuité, sachant que l’innovation et le positionnement seront déterminants sur un marché très concurrentiel. Ces hommes comptent aussi parmi ceux qui envisagent le plus sérieusement le renouvellement de leurs troupes. Pour autant, ils n’en sont pas encore à lâcher le flambeau, loin s’en faut. Coup de projecteur sur quatre personnalités qui marquent la vie des réseaux depuis plusieurs décennies.

  • Christian Grenier
  • LUCIEN BENNATAN
  • Pascal Louis
  • Daniel Buchinger
Lucien Bennatan : la communication à tout prix

S’il y a une chose qui insupporte le président et fondateur du groupe PHR, c’est bien l’injustice. Pour elle, ce militant et syndicaliste est capable de ferrailler avec les pouvoirs publics, la GMS et même ses concurrents directs. En retour, cet entrepreneur visionnaire, ne craint pas les coups. Il en a même plus d’un quand il s’agit de défendre sur les ondes ou dans des campagnes grand public, les couleurs du groupe PHR qu’il a créé en 1991...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
écosse

À la Une Les pharmaciens britanniques face au Brexit Abonné

Les conséquences pour le système de santé d'un « Brexit sans accord » inquiètent les pharmaciens britanniques. À l'approche de la date fatidique du 29 mars, ils se préparent aux éventuelles ruptures de stock qui pourraient survenir dans les semaines suivant le Brexit. Commenter

Partenaires