Les pharmaciens encore peu présents sur les réseaux sociaux

Les pharmaciens encore peu présents sur les réseaux sociaux

28.09.2015

Avez-vous une page Facebook ou un compte Twitter ou Instagram pour votre pharmacie ? Consultez-vous régulièrement des offres sur Viadeo ou LinkedIn pour recruter ou trouver un emploi ? Probablement pas. Par peur de manquer de temps ou de s’attirer les foudres de l’Ordre, les pharmaciens hésitent à se lancer sur les réseaux sociaux. « Le Quotidien » fait le point sur ce qui est autorisé ou non en la matière.

  • Les pharmaciens se montrent encore réticents face à une activité jugée chronophage

Les pharmaciens sont plutôt frileux en matière de réseaux sociaux. Seulement 2 % d’entre vous ont sauté le pas numérique et ont décidé d’ouvrir une page Facebook pour leur pharmacie. Twitter, Viadeo, Instagram et LinkedIn ne sont pas davantage plébiscités.

En cause : des réticences envers de nouvelles technologies chronophages, mais aussi les lois sur la publicité et la communication en ligne pour les pharmacies d’officine, qui restent encore floues et/ou mal connues...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
entretiens pharmacie

Les entretiens pharmaceutiques payés « au fil de l’eau » dès 2020

Les syndicats de la profession ont emporté une victoire hier en obtenant la suppression de la rémunération sous ROSP pour les entretiens AVK, AOD, asthme et les bilans partagés de médication. Cette disposition s'applique... 2

Partenaires