La saga des marques - Galderma : bien dans sa peau, pour toujours

La saga des marques Galderma : bien dans sa peau, pour toujours

Anne-Sophie Pichard
| 03.09.2015

En moins de quatre décennies, Galderma est devenu leader mondial dans le domaine de la dermatologie. Pour Galderma, le monde n’est pas assez grand. À en croire l’ambitieux objectif que le laboratoire s’est fixé : faire en sorte que chaque personne sur Terre soit et reste bien dans sa peau, au sens littéral du terme. Ce à quoi il s’emploie depuis plus de trois décennies avec comme mission le soin cutané de millions d’êtres humains.

  • Galderma : bien dans sa peau, pour toujours - 1
  • Galderma : bien dans sa peau, pour toujours - 2

Comme le sont de nombreuses entreprises, le laboratoire Galderma est le fruit d’une volonté commune émanant de deux géants de l’industrie mondiale : Nestlé, qui a intégré le laboratoire Owen spécialisé en dermatologie, d’une part ; l’Oréal, d’autre part, qui, à l’aube des années quatre-vingt, vient de fonder le CIRD - Centre International de Recherche en Dermatologie - au sein de la très emblématique technopole française dédiée à la recherche scientifique, Sophia Antipolis. On comprend...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires