Bail commercial : payez-vous trop de charges ?

Bail commercial : payez-vous trop de charges ?

02.07.2015

La loi impose désormais pour les charges imputables au locataire la rédaction d’un inventaire précis et annexé au contrat de location, et il est même interdit de demander au locataire le remboursement de certaines charges. Si vous louez les murs de l’officine, vous êtes directement concerné.

LES CHARGES locatives, appelées aussi charges récupérables, sont les dépenses que vous devez supporter, en tant que locataire, au titre du bail commercial. Avant la loi du 18 juin 2014, dite loi « Pinel », les droits du bailleur et du locataire, dans ce domaine, n’étaient réglés que par le contrat, sans réglementation spécifique. La loi Pinel et son décret d’application du 3 novembre 2014 ont restreint cette liberté contractuelle, au profit des locataires, pour tous les baux conclus ou...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires