Dispensation des doses à administrer - L’irrésistible ascension de la PDA

Dispensation des doses à administrerL’irrésistible ascension de la PDA

29.06.2015

Bien que toujours dépourvue d’arrêté de bonnes pratiques, la préparation des doses à administrer continue d’attirer de plus en plus de titulaires. Robotisée ou semi-automatisée, en établissements de soins comme en ambulatoire, cet acte ancré dans la pharmacie clinique, permet une diversification réussie. Sous certaines conditions.

  • Le marché de la PDA pourrait potentiellement concerner dix millions de personnes
  • La PDA permet de réduire sensiblement les erreurs et d'améliorer l'observance

LE MARCHÉ frémit. Rien ne semble pouvoir arrêter l’expansion de la préparation des doses à administrer (PDA). Pas même le flou juridique et technique qui continue de planer sur cette pratique. Un vide qu’ont relevé successivement divers rapports, dont ceux de l’Académie nationale de pharmacie (1). Ces rapports soulignent les confusions, voire les suspicions générées sur la légalité des opérations impliquées par la préparation des doses à administrer (PDA), en l’absence de décret et d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn : « les pharmaciens sont partie prenante des CPTS »

À l’occasion de ses vœux à la presse, la ministre de la Santé a qualifié 2019 d’année « de débats et de nouvelles mesures ». À l’aune du grand débat national, dont le ministère compte intégrer les conclusions, la concertation sera... 1

  • À la UneCPTS : chacun cherche sa place

    Abonné
    maison de santé

    Cinq séances, c'est le temps que s'accordent l'assurance-maladie et les syndicats de professionnels de santé pour aboutir à une convention... Commenter

  • PDAUn médicament qui passe mal !

    Abonné
    blister

    Si les notices expliquant aux patients comment prendre leurs médicaments peuvent souvent leur paraître fastidieuses, répétitives ou... Commenter

  • HumeurLa conduite du prince

    Abonné

    Le prince Philip, donc l'époux de la reine Elizabeth d'Angleterre, est sorti "troublé" d'un accident de voiture. L'incident m'a alarmé.... Commenter

Partenaires