La bonne idée au bon moment

La bonne idée au bon moment

Mélanie Maziere
| 01.06.2015

À l’automne 2013, la ministre de la Santé Marisol Touraine annonce sa volonté de tester la dispensation de médicaments à l’unité et inscrit cette initiative au projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2014. L’objectif est multiple : lutter contre l’antibiorésistance, limiter le gaspillage, améliorer l’observance, réduire les risques sanitaires et maîtriser les dépenses de l’assurance-maladie. D’abord surpris, les pharmaciens voient rouge. Cette idée, loin d’être...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires