Données de santé et parcours de soins - Les objets connectés réinventent la médecine

Données de santé et parcours de soinsLes objets connectés réinventent la médecine

Hakim Remili
| 07.04.2015

L’Atelier BNP Paribas, une cellule de veille technologique, s’est intéressé à l’impact de l’usage des objets connectés de santé sur la pratique de la médecine. Celle-ci sera de plus en plus prédictive et personnalisée, d’où une adaptation indispensable des médecins.

  • Les technologies de la e-santé bousculent les habitudes des médecins

LA VAGUE des objets connectés n’en finit pas de créer des remous au sein des communautés médicales, déjà passablement secouées par l’irruption des technologies numériques dans la santé. D’une certaine manière, les objets connectés concrétisent la naissance d’une véritable médecine personnalisée selon le profil génétique de chacun, espoir rendu tangible par la e santé. Il ne s’agit plus alors de soigner une pathologie, mais une personne. Et mieux encore, de la maintenir en bonne santé....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Telemedecine

À la Une Téléconsultation, mode d'emploi Abonné

Longuement expérimentée, la télémédecine va devenir une réalité pour tous les Français le 15 septembre prochain. Téléconsultation et télé-expertise sont désormais encadrées par un avenant à la convention médicale. Un nouveau dispositif dans lequel les pharmaciens devraient pouvoir trouver leur place. Commenter

Partenaires