Les adjoints au quotidien - S’investir dans les nouvelles missions

Les adjoints au quotidienS’investir dans les nouvelles missions

26.01.2015

Plutôt que de cibler les problèmes rencontrés par les adjoints, les premiers États généraux du pharmacien adjoint se sont focalisés sur toutes les opportunités qui s’offrent à la profession. Entretiens pharmaceutiques, test de diagnostic rapide, et demain sans doute la vaccination : les pharmaciens adjoints ont aujourd’hui de nombreuses cartes en main pour s’investir dans de nouveaux projets.

  • De gauche à droite : Yannick Duffourg (pharmacien adjoint, région Nord-Pas-de- Calais), Martial...

LES PREMIERS États généraux des pharmaciens adjoints d’officine se sont tenus le lundi dernier à Paris, réunissant près de 300 pharmaciens adjoints et autres personnalités intéressées par le monde pharmaceutique. Cette journée, qui s’est déroulée dans une ambiance enthousiaste et optimiste, a été l’occasion de détailler bon nombre de missions dans lesquelles pouvaient s’investir les pharmaciens adjoints. De plus, ces premiers États généraux qualifiés de « moment historique », par Jérôme...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 1 Commentaire

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Lactalis

À la Une Lactalis : les leçons d'une crise Abonné

Le scandale des laits infantiles contaminés a pointé des défaillances dans les procédures de retraits et de rappels de lots dans la grande distribution. Des dysfonctionnements qui touchent également le réseau officinal puisque des pharmacies figurent elles aussi au rang des points de vente incriminés par les contrôles de la DGCCRF. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.