OFFICINE PRATIQUE - Les cinq clés de la sécurité de votre officine

OFFICINE PRATIQUELes cinq clés de la sécurité de votre officine

20.10.2014

Agressions verbales ou physiques, vol de la caisse, vol de médicaments comme les stupéfiants ou les produits de substitution… Afin de se prémunir des agressions et des vols, les pharmaciens veilleront à respecter quelques règles de sécurisation au niveau de l’agencement intérieur, des issues, concernant le transfert de liquidités, et l’équipement en systèmes de vidéosurveillance ou de télésurveillance. Aussi, il importe que toute l’équipe officinale connaisse les quelques règles comportementales à adopter.

  • Dans les villes de plus en plus de 25 000 habitants, la vidéosurveillance est une obligation
1 Faire un état des lieux

Avant de s’équiper dans un système de télésurveillance hypersophistiqué, il vaut mieux commencer par dresser un état des lieux et rechercher les points de vulnérabilité de l’officine :

- Suis-je visible de l’extérieur ? « Une pharmacie trop sombre, ou dont les vitrines sont encombrées de panneaux ou de vitrophanies opaques va attirer les cambrioleurs qui auront ainsi l’assurance de ne pas être vu de l’extérieur, estime Alain Marcillac, référent...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 23

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.